COMPORTEMENT DURANT LA RANDONNÉE

Civisme et convivialité

D’une manière générale, la convivialité, la bonne humeur et la solidarité sont au rendez-vous.

La randonnée se déroule sur la chaussée exclusivement. Pour une fois qu’on a la chaussée pour nous, on laisse les trottoirs aux piétons. Même quand la chaussée est de mauvaise qualité...

Les randonneurs sont invités à se conformer aux directives du staff bénévole qui est là pour assurer leur protection ainsi que celle du public. Les staffeurs ont délégation de la Préfecture de Police pour assurer le signalement du cortège aux carrefours et isoler les patineurs de la circulation et des piétons. Ils veillent également au bon déroulement de la randonnée dans son ensemble.

Ne dépassez pas la ligne d’avants.
Ne débordez pas sur le côté gauche de la chaussée

(le plus souvent, la circulation venant en face n’est pas coupée).

Veillez à laisser un passage aux staffeurs qui remontent en vitesse pour aller garder les carrefours devant et permettre à la randonnée de progresser : ne déboîtez jamais vers la gauche sans regarder si un "jaune" n’arrive pas plein pot ; laissez un petit couloir à droite près du trottoir pour les pauvres staffeurs latéraux droits qui pédalent comme des malheureux dans le ruisseau pour remonter vers l’avant...

Les staffeurs sont là pour vous, merci de les respecter et de leur faciliter le travail.

Ils n’aiment pas plus crier que vous n’aimez les entendre crier...

En cas de chute, des staffeurs s’occuperont de vous. N’hésitez pas à demander si vous avez besoin d’assistance médicale. Ne sous-estimez pas l’effet de choc d’une bonne chute, vous pouvez avoir besoin de récupérer vos esprits.

Vous apprendrez vite les quelques gestes qui permettent de signaler les dangers aux patineurs qui vous suivent (en particulier, on lève les bras pour signaler un danger, un ralentissement ou un arrêt).

Les patineurs de bon niveau sont bienvenus également dans la rando, mais ils doivent être bien conscients qu’ils y sont mêlés à des gens parfois peu assurés sur leurs patins.

Un slalom hasardeux, un slide agressif, une figure très stylée, trop proches d’un patineur déjà peu à l’aise, peuvent provoquer le déséquilibre fatal, même sans contact physique.

Merci de respecter tous les participants, pour que la randonnée ne soit que du plaisir pour tous.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ce site a été créé sur www.quomodo.com